Twâs p’tit mots d’ no tèrwâr par Christian QUINET

sint-més : il est bien connu que les insultes wallonnes sont saignantes et… odorantes. Il en va ainsi de ce sint-més. Traduisons l’injure : – Puant ! Fat !… c’est presque du langage aristocratique préludant un duel devant témoins. Mais si vous traitez quelqu’un de sint-més !, ça sent l’humiliation et ça risque la rixe, devant témoins ou pas.

sirope : nous ne trouvons pas trace du substantif « sirop » dans le lexique français- wallon « Painblanc-Heiremans ». Le « Dascotte », lui, nous propose la dégustation de cette « sirope » qui prend donc le genre féminin et ne désigne visiblement pas le remède pharmaceutique contre la toux mais bien plus spécialement, en région sonégienne, le « sirop de poires ou de pommes ».

sizè : si le mouchon d’aunia est un tarin des aulnes et si tèrinèt (ou tèrin) est le terme générique pour tarin, à Godarville, Houdeng-Goegnies, Mignault et Seneffe, le petit oiseau peut s’appeler aussi sizè.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.